Rapport technique 2007

De SwissHamWiki
Aller à : Navigation, rechercher

Rapport technique 2007 (document en travail).


== Réseau packet radio 2006-2007: Robert CHALMAS, HB9BZA et Dominique MULLER, HB9HLI ==

HB9IAC (la Barillette)

  • 31 juillet 2006 (HB9IBI/HB9DPZ): montage d'un relais pour couper le 230 V du relais 23 cm.
  • 10 octobre 2006 (HB9DPZ): contrôle de l'installation TX / RX / SWR / ANT / fixations / batterie. Le TX de l'accès utilisateurs ne sort plus que 600 mW !!
  • 27 octobre 2006 (HB9DPZ): remplacement provisoire du TRX de l'accès utilisateurs par le TM-451 qui assurait à HB9IAP-11 le link avec la Praz.
  • 9 novembre 2006 (HB9DPZ): hivernage du chalet avec le comité du ski-club.
  • 22 décembre 2006 (HB9DPZ): révision du TRX Radiovox 55 Autophon de l'accès utilisateurs avec M. Puget de TSA.
    Remplacement du transistor final et contrôle général plus test: TX = 14 W.

HB9IAP (Onex)

Le 3 mai 2006, le link vers la Barillette est tombé en panne. Nous avons pu le faire redémarrer 2 jours plus tard après toute une série d'essais pour isoler la cause de problème, qui n'a finalement pas pu être déterminée clairement. Il est possible que cela soit dû au vieillissement des composants du RMNC.

Le 26 juin, la foudre a frappé notre site principal et fait de gros dégâts, surtout au niveau des équipements informatiques. La partie packet a été relativement épargnée, les dégâts se limitant à 2 cartes RMNC et l'étage final du TX 23 cm assurant le link avec Lausanne, plus l'antenne verticale en sommet de mât détruite. En travaillant d'arrache-pied, l'équipe technique est parvenue a rétablir la plus grande partie des services packet en 2 semaines. Le remplacement de l'étage final du TX 23 cm ayant posé quelques problèmes, il faudra attendre un mois de plus pour pouvoir rétablir le link vers Lausanne et le reste de la Suisse. Début août, presque tout fonctionnait de nouveau normalement au niveau packet.

HB9IAP-11 (Hauts-de-Lausanne)

Ce digi a fonctionné sans problèmes et n'a pas nécessité d'intervention. Suite à l'abandon du site de la Praz (cf plus bas), nous avons récupéré le TM-451 qui assurait cette liaison pour le placer provisoirement à la Barillette, où l'accès utilisateurs était en train de rendre l'âme.

HB9IAP-13 (Tête de Ran)

Le digi s'est subitement arrêté le 22 juin. Le 15 juillet, une visite sur place permet de constater qu'il s'agit d'une interruption de l'alimentation 230 V de nos installations, mais pas de déterminer son origine. Une deuxième intervention le 29 juillet a permis de trouver le fautif. C'est un disjoncteur dans un tableau d'étage qui était bien caché. On ne sait pas non plus pourquoi ce disjoncteur était dans cet état. Une fois le courant rétabli, le digi s'est remis à fonctionner immédiatement.

HB9IAP-10 (Mont Pèlerin)

Le site a fonctionné sans problème et aucun entretien n'a été nécessaire. Vu l'interdiction de toute extension à l'emplacement actuel, l'opportunité de déplacer ce site a été examinée. L'idée aurait été de passer en semi-duplex et de séparer les links de l'accès utilisateurs, ce qui impliquait de pouvoir disposer d'au moins 3 antennes. Des études topographiques n'ont pas livré des résultats très encourageants, l'emplacement actuel étant, du moins sur le papier, le meilleur ! Ayant été absorbés par d'autres problèmes plus urgents, et considérant la faible utilisation de ce site, nous avons pour le moment mis ce projet en sommeil.

Echo digital de La Praz

Comme mentionné dans le rapport de l'an dernier, ce site était devenu inutilisable en raison de toute une série de problèmes. Nous avons donc décidé de l'abandonner et de récupérer le matériel encore utilisable, ce qui a été fait le 13 septembre 2006 par HB9DPZ et HB9BZA.

== BBS HB9IAP-8 et HB9IAP-6 2006-2007: Dominique MULLER, HB9HLI ==

HB9IAP-8, elle fonctionne toujours et peu de maintenance a été nécessaire.
HB9IAC-6, nouvelle BBS, elle est surtout destinée à être consultée par internet pour les membres IAPC. Une inscription par envoi d'un message au sysop est nécessaire pour activer le compte. Elle permet la consultation des messages par le web ou les outils de messagerie conventionnels en pop3/nntp (newsgroup)/smtp. Le contenu est identique à HB9IAP-8.

== DX-Cluster HB9IAC-8 2006-2007: Robert CHALMAS, HB9BZA ==

J'annonçais l'an dernier que le cluster avait été transféré récemment sur le nouveau serveur d'Onex. Il n'y sera resté que quelques mois, jusqu'à ce que la foudre détruise cette machine le 26 juin !

Le site d'Onex étant très exposé à ce type de problème, et aucune mesure ne permettant de s'en protéger efficacement, nous avons décidé de laisser à l'avenir un équipement informatique aussi basique possible à cet endroit. La cluster a donc été transféré sur le serveur de Lancy, tandis qu'une machine de récupération a été installée à Onex avec notamment pour tâche de permettre aux utilisateurs du réseau packet de se connecter au cluster grâce au link WiFi avec notre provider DFI. Depuis ce funeste 26 juin, il ne se sera écoulé que 3 jours jusqu'à la remise en service de HB9IAC-8 le 29 juin, avec d'abord seulement un accès en telnet; l'accès packet étant quant à lui rétabli le 11 juillet.

Les links ont donné entière satisfaction et aucune coupure durable n'a été enregistrée.

Le nombre d'utilisateurs a connu un fléchissement pendant une bonne partie de l'année 2006, une certaine désaffection étant observée surtout de la part des OM's suisses, dont certains préfèrent aller se connecter à l'autre bout de la planète; problème déjà bien connu. A partir de l'automne, la fréquentation a sensiblement remonté, atteignant régulièrement les 20 connexions, et parfois 25 et plus en soirée, suite à l'apparition d'utilisateurs plus lointains se connectant en telnet et se contentant pour la plupart d'un accès en lecture seule (n'ayant pas demandé de mot de passe). On compte maintenant régulièrement 5 ou 6 allemands connectés, avec des pointes à une dizaine !

On peut supposer que certains utilisateurs, lassés de l'indiscipline régnant sur le réseau cluster sur lequel à peu près tout semble permis: annonces répétitives de soi-même et de ses voisins, « chats » adressés à toute la planète, polémiques de toutes sortes, jusqu'à l'usurpation d'indicatif pour diffuser des propos insultants (faute d'exiger un mot de passe pour donner un accès complet), apprécient de trouver un système réellement géré, et pas seulement installé un jour par seul intérêt technique avant d'être abandonné à son sort. Quoi qu'il en soit, HB9IAC-8 reste le serveur cluster suisse le plus fréquenté.

La base de données QSL locale a continué à être tenue à jour régulièrement, notamment du fait qu'elle sert aussi de support à la liste des utilisateurs du « Logbook of the World », gérée elle aussi par le sysop. Elle compte actuellement plus de 68'000 enregistrements, dont 15'000 correspondent à des utilisateurs du LoTW.

Le message de login a été utilisé quelques fois pour informer les utilisateurs de certaines commandes mal connues. Le changement de syntaxe survenu lors du passage à DXSpider voici plusieurs années n'a semble-t-il toujours pas été digéré par certains et des commandes aussi indispensables que celle permettant d'afficher les derniers DX sur une bande donnée posent encore problème. Rappelons qu'un mode d'emploi en français de DXSpider se trouve sur le site de l'IAPC, en suivant le chemin: Services HAM --> DX-Cluster --> HB9IAC-8.

En vous souhaitant de bons DX à tous,

Robert - HB9BZA

== Serveurs IAPC 2006-2007: Dominique MULLER, HB9HLI ==
Serveur Linux à Onex:
Le 26 juin à Onex, la foudre a provoqué la quasi destruction du matériel informatique. Plusieurs éléments ont fait que nous avons un peu repensé l'utilité de garder un gros serveur sur ce site.
Nous avons utilisé une solution de secours avec l'autre serveur au Gd-Lancy, notamment pour le cluster. Puis, quelques jours plus tard, le réseau packet a pu être remis en service grâce à un ancien PC avec Ubuntu 6.06-LTS, ceci une fois le lien WiFi vers notre prestataire internet rétabli. Depuis ce moment là, il était possible de se connecter au cluster avec un service minimum.
Par la suite plusieurs tentatives ont été faites pour rétablir les autres services, comme la BBS et le convers mais de gros problèmes avec les fonctions ax25 des noyaux 2.6 de Linux ont beaucoup retardé leur redémarrage. La version récente de Ubuntu présentait trop de problèmes avec son noyau 2.6 et cette distribution de Linux ne permet pratiquement plus d'utiliser facilement un noyau 2.4, supportant quant à lui mieux l'ax25. Nous avons donc réinstallé une autre machine en Debian Sarge et effectué le changement. Cette fois, il a été possible de redémarrer progressivement les services manquants, d'abord le convers puis plus tard la BBS.
Comme beaucoup de monde dispose d'internet, la BBS est nettement moins fréquentée. J'ai eu l'idée d'offrir la possibilité de la consulter via une interface web, accessible depuis internet. J'ai donc installé openbcm, un projet encore dynamique et maintenu. Moyennant les droits d'accès, il est possible d'envoyer et recevoir des messages personnels comme des bulletins. Elle est accessible en lecture seule sans authentification depuis notre site web principal.
Finalement à Onex, restera une machine réservée uniquement à du routage réseau avec les applications typiquement destinées au packet-radio mais aussi comme DNS secondaire. Il ne sera donc pas nécessaire de disposer d'une machine puissante et celle qui est actuellement en place convient parfaitement pour ces tâches.

Serveur Linux au Gd-Lancy:
Début février, nous avons dû faire une mise à jour importante sur ce serveur Linux, la version d'Ubuntu étant devenue obsolète. Nous avons donc utilisé la version Ubuntu 6.06-LTS qui nous garanti encore 4 ans sur la sécurité des applications serveur. Nous avons aussi profité d'utiliser la version 2 du serveur web d'Apache pour profiter de l'évolution dans ce domaine. Cela a un peu perturbé l'accessibilité des sites web hébergés, mais à part quelques petits effets de bord, tous les sites ont pu refonctionner normalement dans la nuit. Nous avons aussi constaté un problème avec le DX-Cluster et sa connectivité en ax25, toujours à cause de la version 2.6 du noyau, mais dans cette configuration, cela fonctionne, mais parfois des connexions partaient en zombies. Finalement, le problème a été résolu en utilisant le même noyau, mais compilé sans le support multiprocesseur.

Rapport technique 2006-2007 de la portion de réseau en WLAN (WiFi), HB9VAB

Comme nous l'avions annoncé il y a déjà fort longtemps, l'avenir des services de l'IAPC passe par le biais de la technologies TCP/IP, plus précisément pour la connexion du réseau Packet Radio à Internet en technologie radio à haut débit numérique.

Depuis plusieurs années, il est possible d'atteindre les services Packet Radio par Internet et cette connexion est réalisée en Wireless Lan (WiFi) entre le centre radio d'Onex et Plan-les-Ouates chez notre Provider DFI. Cette petite portion de réseau radio offre à l'IAPC la gratuité d'une connexion à Internet à haut débit 5 Mbits/s dans les deux sens. A cette occasion, nous tenons encore à renouveler nos remerciements à la société DFI Services SA pour sa générosité. Il est évidement que sans ce sponsor, l'association ne pourrait pas maintenir un tel service, car il ne lui serait pas possible d'assumer financièrement le coût annuel d'un tel raccordement au réseau Internet.

Comme la technologie évolue et que le matériel se dégrade, en 2006, il a été nécessaire de remplacer les équipements. Les anciens équipements D-Link devenus obsolètes et partiellement détruits par la foudre ont été remplacés par du matériel Netgear qui semble donner entière satisfaction. En effet, il n'a jamais été nécessaire de procéder à un reset des appareils, le uptime est donc assez impressionnant pour du matériel grand public.

Le relais WiFi de Confignon a donc été démonté et la mission de surveillance distante est assurée par HB9VAB depuis son QRA, directement raccordé en liaison radio data en haut débit avec le site d'Onex. Une antenne directive 24 dBi a donc été installée sur le toit du QRA de HB9VAB en regard avec l'ancienne antenne qui pointait sur le relais de Confignon.

En collaboration avec HB9G, l'IAPC a établi un link WLAN du même type entre le Grand-Lancy et le club HB9G au Petit-Lancy. Des antennes 24 dBi ont été installées de part et d'autre. Ce lien permet au club HB9G d'avoir Internet sans devoir garder une ligne téléphonique coûteuse. Ce link n'est pas parfaitement à vue et il est passablement gêné par des arbres dans le parc de l'école Cérésole. Nous recherchons actuellement une autre solution. Dès les beaux jours revenus, nous procéderons certainement à une modification de réseau et un lien à deux tronçons sera installé entre le centre radio IAPC d'Onex et le club HB9G via le site du relais HB9G UHF qui sera vraisemblablement pourvu d'un relais WLAN.

L'évolution des transmissions à haut débit nous laisse penser que le jour viendra bientôt où des liaisons de ce type viendront agrémenter les communications numériques terrestres des radioamateurs.

73'QRO Rodolphe HB9VAB

== Pactor 2006-2007: Robert GROSJEAN, HB9DPZ et François Burri, HB9IBI ==

4 août 2006 (HB9DPZ/HB9IBI): contrôle de l’installation ondes courtes: TX / RX / ANT / fixations. Purge du Directory. Contrôle TX / RX UHF: aucun problème à signaler.

== APRS 2006-2007: Yves OESCH, HB9DTX ==

Au niveau de l'APRS, l'année 2006 a été marquée par plusieurs changements de taille.
Il y a une année, le matin même de l'AG 2006 de l'IAPC, les sysops des différents digipeaters de Suisse romandes s'étaient réunis à Genève pour parler du développement du réseau APRS en Suisse romande, et de l'utilisation du nouveau paradigme. Suite à cette réunion bien sympathique et instructive, une série de recommandations pour la configuration des digipeaters et des stations APRS a vu le jour. Ces recommandations ne sont pas des obligations pour les OM, mais ont pour but de guider les débutants et les OM soucieux de la qualité du réseau. Je les résumerai plus bas dans ce rapport.

Une autre modification majeure au niveau de l'APRS à l'IAPC a été la mise hors service définitive de notre répéteur de Arzier, HB9IAC-4. En effet, cette installation âgée de quelques années avait été mise en service à l'époque pionnière de l'APRS dans la région. Le matériel s'étant dégradé, ainsi que les conditions de "voisinage", nous avions été contraints de réduire sa puissance et d'abaisser l'antenne. En même temps, le réseau APRS sur le bassin lémanique avait évolué. Les constatations des OM's de la région, appuyées de simulations au moyen du logiciel radiomobile nous ont montré que HB9IAC-4 n'apportait plus une grande augmentation de la couverture APRS, sauf peut-être dans la campagne genevoise et en France voisine en direction de Lyon, les autres régions étant suffisamment couvertes par les autres digis de la région. Par contre, le centre de Genève était toujours une zone d'ombre APRS.

Pour y remédier, un nouveau digipeater a pu être mis en service, HB9AR-4. Il est situé au même endroit que le R88, HB9G UHF. Un duplexeur lui permet d'utiliser la même antenne (bi-bande). Il travaille sur 144.800 MHz, fréquence APRS standard en Europe. Quelques défauts de jeunesse ont ponctué cette mise en service, et après quelques changements de TNC par l'équipe technique, le digipeater s'est résolu à fonctionner correctement. Aux dernières nouvelles, il semblerait toutefois que parfois il refuse de répondre, puis qu'il redémarre spontanément. Il conviendra donc de chercher encore ce qui ne fonctionne pas. Toutes vos observations et rapports d'écoute sont les bienvenus.

Le matériel qui a été démonté à Arzier a été reconfiguré et installé à Poële Chaud (QTH de HB9G VHF), et fonctionne maintenant sur 439.700 MHz, comme digipeater de liaison sur le backbone UHF. En effet le TM-D700 qu'Alexandre HB9ICJ avait mis à disposition depuis de nombreuses années pour cette utilisation ne se prêtait pas à fonctionner en digipeater avec le nouveau paradigme (il ne répétait pas les WIDEN-N). Avec le matériel d'Arzier (TNC + Transceiver, logiciel UIDIGI en EPROM), le nouveau paradigme a pu être implémenté.

Je reviens sur ce nouveau paradigme, afin d'expliquer sa raison d'être et comment configurer vos stations APRS pour minimiser la charge du réseau et, partant, maximiser le nombre de stations pouvant être QRV. Vous trouverez une description détaillée sur le wiki de l'IAPC: http://wiki.iapc.ch/index.php?title=APRS

Comme tout le trafic APRS s'écoule sur la même fréquence (à part le backbone UHF), et que de nombreux digipeaters s'entendent les uns les autres, il convient d'éviter les phénomènes de ping-pong entre digis. Pour ce faire, les recommandations suivantes ont été faites pour la configuration des stations APRS:

- Path pour les stations fixes, mobiles et portables en ville: WIDE2-2

- Path pour les stations fixes, mobiles et portables pour les zones non desservies par plusieurs digis: WIDE3-3

- Puissance maximale pour fixes et mobiles: 10W (ordre de grandeur)

- Intervalle entre les trames pour les fixes: 10 min. ou plus

- Intervalle entre les trames pour les mobiles et portables: 1 min. ou plus. Idéalement "SmartBeacon" comme sur les TinyTrack récents, c'est-à-dire qu'on transmet souvent (1-2 minutes) quand la vitesse est élevée, et moins souvent (typiquement 10 min.) quand on est proche de l'arrêt.

- Recommandation pour les mobiles et portables: intervalle de 10 min. ou plus si arrêt prolongé, ou couper complétement la station.

- Remplacer le APRS par APXXYY où XX = pays (F, CH) et YY = canton ou département (GE, FR, VD, 74 ou 01), ainsi un OM de Nyon devrait en fait émettre la trame suivante: HB9ABC>APCHVD,WIDE2-2


Les SSID des stations (le chiffre qui suit le tiret dans l'indicatif des stations) sont recommandés comme suit:

-pas de SSID, -1, -2: QRA, QRA secondaire -3, -4, -5: digipeaters (favoriser le 4) -6: bateau -7: portable -8: WX -9: mobile -10 à -15: cas spéciaux

J'arrive au terme de ce rapport technique APRS. Je tiens à remercier toute l'équipe qui s'est investie pour le montage du nouveau digipeater, et me réjouis de vous voir apparaître sur les cartes de la région.

Pour l'équipe APRS du l'IAPC: Yves OESCH / HB9DTX

== Divers ==
== Conclusions ==

Retour IAPC


Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils