MGM

De SwissHamWiki
Version du 5 janvier 2012 à 15:20 par Hb9bza (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

Cette page est dédiée aux modes spéciaux, MGM, Machine Generate Modes

Sommaire

EchoLink

Echolink.gif
EchoLink est un logiciel qui permet aux stations radioamateurs de communiquer entre eux via Internet, en utilisant la technologie voice-over-IP (VoIP). Le programme permet des connexions au niveau mondial entre radioamateurs, soit de PC à PC, soit de PC à un relais. Il y a plus de 53.000 utilisateurs enregistrés dans 120 pays dans le monde entier!

Infos

Plus d'informations sur le sujet sur le site: [http://echolink.radioamateur.ch]

APRS

Aprs.gif
APRS Technique et configurations

APRS™ est l'abréviation de Automatic Position Reporting System (système de suivi automatique des positions), qui a été introduit par Bob BRUNINGA, WB4APR, lors de la TAPR/ARRL Digital Communication Conference de 1992.

L'abréviation APRS™ est un logiciel et une marque de commerce déposée.

Fondamentalement, l'APRS™ est un protocole de communication packet pour diffuser des données en direct vers tous les utilisateurs du réseau, et cela en temps réel ! Sa caractéristique principale est la combinaison du packet radio avec le réseau satellite Global Positioning System (GPS), permettant aux radioamateurs de visualiser automatiquement les positions des stations radio et de divers objets sur des cartes apparaissant sur le PC. D'autres possibilités qui ne sont pas directement reliées au suivi automatique des positions sont également disponibles tels que les reports météo, la recherche de balise et les messages.

L'APRS™ est différent du packet commun sur plusieurs aspects :

- Il permet la visualisation de cartes et d'autres données pour la localisation des véhicules et des personnes et les reports météo en temps réel.

- Il accomplit immédiatement la mise à jour des utilisateurs grâce à une seule trame packet !

- Il utilise un répéteur générique, avec des indicatifs identiques pour permettre une standardisation au niveau mondial, si bien qu'il n'est pas nécessaire de connaître la classification du réseau.

- Il permet une répétition intelligente avec substitution des indicatifs pour réduire l'encombrement du réseau.

- En utilisant les trames Unproto AX-25, il supporte les transmissions bilatérales des messages, la distribution des bulletins et des annonces, conduisant à l'acheminement rapide des informations sous forme de texte.

- Il supporte les communications avec les émetteurs Kenwood TH-D7 et TM-D700, qui ont été conçu avec un TNC et un microprogramme APRS™.

Le packet radio conventionnel est seulement utile pour l'envoi de message volumineux d'un point à un autre, et est traditionnellement difficile à appliquer aux évènements en temps réel où les informations ont une courte durée de vie. L'APRS™ transforme le packet radio en un système de visualisation et de communication tactique en temps réel pour les urgences et le service d'intérêt général.

L'APRS™ permet la liaison universelle de toutes les stations, mais évite la complexité, l'encombrement et les limites d'un réseau nécessitant des connections. Il permet à un grand nombre de stations d'échanger des données tels que des personnes le feraient dans une réunion. Toute station ayant une information à apporter l'envoie simplement, et tous les utilisateurs la recevront.

L'APRS™ permet lors d'évènements spéciaux ou d'urgences la localisation en temps réel des principaux intervenants. Où est le leader du marathon ? Où sont les véhicules de secours ? Quel temps fait-il en différents lieux de la région ? Où sont tombées les lignes électriques ? Où est la tête du défilé ? Où est le véhicule avec la caméra ATV ? Où est l'orage ? Où est l'hôpital le plus proche ?

Pour répondre à ces questions, l'APRS™ apporte un suivi automatique et complet des positions et statuts des véhicules. Il peut être utilisé avec n'importe quel système radio bilatéral incluant les radioamateurs, les bandes marine, et les téléphones portables. Il y a même un réseau international de localisation APRS™ en direct sur Internet.

Infos

Plus d'informations sur le sujet sur l'excellent site: [http://www.franceaprs.net/], même si il ne tient pas compte des nouveaux paramètres.

Ou en vous référant à cet article sur le wiki IAPC: l'APRS

SSTV

Sstv.jpg
SSTV est l’abréviation de Slow Scan Television (télévision à balayage lent) par opposition à l’abréviation FSTV (Fast Scan Television - télévision à balayage rapide) plus connue sous le nom d’ATV: (Amateur Television). La SSTV est principalement utilisée par les radioamateurs: en ondes courtes, VHF:, UHF: et SHF:. Le principe fondamental de la SSTV est de permettre aux radioamateurs de transmettre des images fixes à l’aide d’une bande passante réduite correspondant à celle de la parole. De ce postulat émergent les disparités élémentaires qui différencient la SSTV de l’ATV dans le domaine technique et, par conséquent, dans le domaine du matériel nécessaire pour transmettre dans l’un ou l’autre mode.

Infos

Plus d'informations sur le sujet sur le site SSTV:

PSK-31

Très similaire au RTTY, mais nettement plus économe en puissance et bande passante nécessaire pour une liaison donnée. Légèrement plus lent, mais permet tout à fait un dialogue "clavier à clavier" comfortable.

Plus d'informations sur wikipedia

Hellschreiber

RTTY

Radio Tele TYpe. L'ancêtre de tous les modes numériques. Le "Telex" par la radio. Chaque caractère saisi au clavier est représenté par une alternance de deux fréquences (appelées MARK et SPACE) et envoyé ainsi sur les ondes. Il n'y a pas de correction d'erreur automatique, c'est le correspondant qui "corrige" en lisant sur l'écran de l'ordinateur distant. Par rapport au PSK-31, ce mode nécessite nettement plus de puissance pour effectuer la même liaison, car la bande passante utilisée est plus grande. Le nombre de caractères par seconde (débit binaire) est par contre plus élevé en RTTY.

Plus d'informations sur wikipedia

FSK-441

Est utilisé pour trafiquer via les trainées ionisantes créées par les météorites. Un message très court (une phrase au maximum) est répété en boucle très rapidement pendant 30 secondes. Ensuite la station passe en écoute pendant 30 secondes également. L'ordinateur recherche un "ping", c'est à dire un signal court, qui pourrait contenir une ou plusieurs répétitions du message transmis. Ainsi il y a un cycle TX/RX toutes les minutes. Ce mode est particulièrement éprouvant pour les amplificateurs de puissance, car la puissance maximale est fournie en continu pendant 30 secondes.

JT-44

Est utilisé dans le cas de transmissions avec rapport signal sur bruit très faible, par exemple en VHF-UHF en utilisant la lune comme réflecteur passif. Le débit d'information est très faible, mais on peut quand même effectuer une transmission, même si le rapport signal/bruit est négatif (en dB) c'est à dire qu'il y a plus de bruit thermique que de signal. Le PC effectue une analyse fréquencielle du signal, pour rechercher une signature connue dans le bruit.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils