D-Star

De SwissHamWiki
Aller à : Navigation, rechercher
Iapc.gifDstar.jpg Future nouvelle page 1 Future nouvelle page 2
Résumé page 1. Résumé page 2.
Les relais D-Star en Suisse romande Achat groupé de matériel D-Star
Comment est composé le réseau D-Star dans la région romande, son histoire, ses caractéristiques et ses évolutions. Si vous avez envie ou besoin de commander un article, et que cela pourrait intéresser quelqu'un d'autre, proposez ou allez voir ce qui est proposé en vente/achat.
Infos actuelles

Sommaire

  • Les relais D-Star HB9IAC de la Barillette sont en fonction.
  HB9IAC_C sur 145.7625 - 600 kHz (Digital Voice) - réinstallé le 2.10 mais sans préampli.
  HB9IAC_B sur 439.5875 - 7.6 MHz (Digital Voice) - (en test depuis le 22.8.2010)
  HB9IAC_A sur 1292.000 simplex (Digital Data) - démonté pour modification le 2.10
  • Le relais D-Star HB9AR de Genève est en fonction.
  HB9AR__B sur 439.325 - 7.6 MHz (Digital Voice) 
  • Nouvelles fréquences simplex: 6m: 50.630 MHz / 2m: 145.375 MHz / 70cm: 433.450 MHz / 23cm: 1297.725 MHz (fréquences adoptées lors du dernier Cavtat 2008 du 16 au 21.10.2008).
  • Il est vivement recommandé de ne pas activer les balises GPS automatiquement, ou du moins pas plus court que 10 min pour ne pas perturber le trafic voice. (GPS TX AUTO)

Généralités

(HB9VAB 31.03.08) Le D-Star est un système radio numérique à ressources partagées. Cependant seule la modulation est numérisée et la HF reste traitée de façon standard. D-Star est différencié par le fait que son protocole émane du logiciel libre, il n’est donc pas soumis à des droits d’utilisation payants, ce qui aurait été impensable dans l’esprit radioamateur. Le codec AMBE est développé par la firme « Digital Voice Systems Inc » est lui un produit commercial au même titre d’ailleurs que d’autres « codecs (codeur-décodeur) » connus sur le marché de la voix sur IP.

Dans le commerce on trouve des modules USB permettant d’établir des communications à partir d’un PC, le DV Dongle (voir www.dvdongle.com ).

Côté purement radio, le D-Star a été adopté par un grand constructeur; Icom. D’autres marques lorgnent considérablement ICOM pour se lancer aussi dans le D-Star, toutefois les enjeux sont tellement considérables qu'une prudence commerciale se sent très bien chez les concurrents d'ICOM.

Techniquement, on parle de terminal pour un transceiver numérique. Pour une vue simpliste, il s’agit en fait d’un système informatisé couplé à un émetteur-récepteur radio pour transmettre de la voix et des informations informatisées. Rien de bien mystérieux et vraiment pas la peine de diaboliser ce mode de trafic.

Aujourd’hui, le réseau interconnecté D-Star peuple déjà un grand nombre de pays. Nous sommes en Europe très en retard. En France par exemple, il est autorisé d’exploiter un relais D-Star (sur autorisation individuelle), mais l’interconnexion au réseau international D-Star par le biais d'Internet n’est pas encore agréée; l’autorité française s’y oppose encore, vraisemblablement par un manque d'expérience; elle se retranche derrière l'acceptation du protocole pour autoriser librement l'exploitation D-Star et fait la sourde oreille quant à la permission d'interconnecter par Internet, ce qui parait d'un autre âge sur le plan décisionnel. La Suisse a pris les devants et a libéré l'utilisation du protocole et accepté l'interconnexion par Internet pour les services amateurs. Nous nous retrouvons un peu dans le même cas qu'au début des relais phonie VHF, où, à une certaine époque, les relais étaient autorisés en Suisse et non en France. Il est triste pour les radioamateurs français d'être brimés de la sorte par rapport au reste du monde.

Un groupe de radioamateurs suisses est déjà équipé D-Star et est donc déjà prêt à entrer dans la grande aventure du numérique. Une multitude de nouveautés techniques sont apparues avec cet avènement et l’expérimentation est passionnante. Enfin du nouveau à expérimenter sur le plan radio. Une immense quantité d’expériences techniques nous attend et ces expérimentions s’offrent à nous afin d’assurer des transmissions numériques de qualité. C’est passionnant ! Tant du côté des antennes que du coté bricolage, et le domaine est très large avec cette technologie. Les jeunes sont séduits par cette technologies et c'est pas ce biais qu'ils s'imaginent devenir radioamateur et pas en faisant de la CW. Il est urgent que les anciens radioamateurs comprennent ceci afin que la passion de la radio perdure.

En numérique, les performances sont époustouflantes et il est nécessaire de revoir toutes les idées reçues en termes de transmission radio. C’est en fait ceci qui est génial ! Les passionnés d’informatique reviendront ainsi à la radio et c’est très bien ainsi.

L’IAPC - The International Amateur Packet Club - a installé dans la région lémanique une série de trois relais, un UHF urbain à Genève, un VHF à la Barillette au dessus de Nyon sur le jura Vaudois et un « node » sur 1200 MHz pour de la transmission digitale exclusivement, aussi placé à la Barillette. Une solide équipe technique pour le déploiement de cette technologie a été créée au sein de l’IAPC et le déploiement va bon train. Vos dons sont les bienvenus pour aider le réseau D-Star de l’IAPC a progresser encore mieux et plus vite.

L’IAPC a proposé de déployer le réseau D-Star en collaboration avec d’autres associations, telles l'USKA et le REF. Dans cette optique, des contacts sont établis pour proposer une collaboration active dans le futur et créer ainsi une plus large couverture en D-Star sur la Suisse et la France voisine. Un nouveau monde dans les transmissions amateurs a charmé l’Europe, bienvenue à lui !

D-Star, qu'est-ce que ça fait?

Voici une courte liste non exhaustive des services possibles avec le D-Star.

  • Interconnexion entre les relais D-Star par radio ou Internet (Echolink du futur, car il n’est pas nécessaire de savoir où se trouve l’OM connecté sur Echolink).
  • Excellente qualité de la communication avec seulement 6kHz de bande utilisée.
  • Données numérique jointes à la voix (possibilité de faire du packet sans TNC, le transceiver est directement relié au PC).
  • DPRS (équivalent numérique de l’APRS, la position GPS est jointe à la voix numérique). Les transceivers D-star sont équipés d’une entrée pour GPS.
  • Les mobiles et portables D-Star actuels sont toujours aussi utilisable en analogique. Cette double fonction permet d’amortir les coûts pour les Oms et de n'utiliser qu'un appareil pour les deux modes.
  • Accès à l'Internet (mais à bas débit) depuis n'importe quel endroit.
  • Etc...

Ce sujet sera développé très bientôt.

Besoins techniques

Radio

  • Un transceiver VHF et/ou UHF équipé d'un module D-Star (codec numérique de la voix)
  • Un dongle USB permettant de décoder les signaux D-Star avec un PC ([1])

Gateway internet pour relais D-Star

  • Un PC avec 2 cartes ethernet, 512 MB de RAM et min. 2,4 GHz de processeur > celeron 2.66 G pour HB9AR
  • Red Hat 9 ou Fedora Core 2 au minimum > fonctionne très bien avec Dedian Etch
  • Adresse IP fixe (ne fonctionne pas avec IP dynamique, même avec un DNS dynamique)
  • Liaison entre le serveur Gateway et le contrôleur stable (très sensible aux latences du réseau local) > pas tant que ça, très robuste, marche encore avec 40 % de trames perdues. ce test a été fait bien involontairement. les trames UDP transportant la voix comportent des données de correction d'erreur.
  • Besoin d'avoir suivi un cours et un test d'administrateur (???) donné par Icom
  • Enregistrement sur un "Trust Server" de la gateway
  • un manuel d'installation en Français est en cours de réalisation pour la version V1.1

à l'instar des jeux, des MODs ont été crées par des OMs pour avoir des fonctionnalités supplémentaires: Dstarmonitor, Javaprsvr... documentation a rassembler.

  • L'arrivée de la version 2 est annoncée vers le 12 avril, indisponibilité à prévoir...
  • Version GW2 arrivée le 30 avril pour la zone francophone.

durant cette période de transition, Robin AA4RC a amélioré ses logiciels la documentation et les scripts d'installation.

  • HB9IAC installé, testé, et mis en service dans la nuit du 6 au 7 mai sur son site provisoire.
  • HB9AR peut désormais etre migré en GW2 rapidement.

Prévoir INDISPONIBILITE de la passerelle HB9AR vers le 15 mai, durée 24 H en principe, selon dispo.

  • à suivre...

Recommandations

Configuration IC-E2820

Programmer son indicatif: Appuyer sur les touches [F•KEY] puis [V/MHz•SCAN] pour entrer dans le Menu. Tourner le bouton [DIAL] jusqu'à "CALL SIGN MEMORY" et appuyer dessus. Sélectionner la mémoire U01. Entrer votre indicatif et l'extension si nécessaire (par ex: /M ou /P)

Activer le DPRS-GPS: Il y a deux possibilités : En GPS-A et en GPS. La première solution a l'avantage d'être plus rapide à configurer et plus robuste car une seule trame est émise, mais ne peux que transmettre la position, la vitesse et la direction. La deuxième permet de transmettre en plus l'altitude, mais est moins robuste, transmet l'information en deux trames et est plus compliquée à programmer. L'IC-E2820 n'est pas capable d'interpréter les trames GPS-A reçues. Si vous désirez que votre position soit visible sur les autres IC-E2820 il vous faut obligatoirement programmer le mode GPS (et non pas le GPS-A).

  • Pour le GPS-A : Il faut configurer l’adresse <Unproto> : API282,DSTAR* dans le menu <GPS-A SET MODE> et <GPS TX> sur GPS-A dans <DV GPS><GPS TX>.
  • Pour le GPS : Il faut utiliser le calculateur suivant [2] et copier le code dans <DV GPS><GPS MESSAGE>, puis changer <GPS TX> sur GPS.

Paramètres recommandés: Récupération automatique du CS en mode répéteur : <MENU><DV SET MODE><DIGITAL RPT SET> -> ON

Autre fonction du IC-E2820 --> 1750Hz (mode FM): Il y a deux possibilités d'ouvrir un relais avec le 1750Hz depuis les touches de fonction du microphone (HM-133).

  • 1. En appuyant sur la touche [FUNC] puis [TONE-1] le 1750Hz est émis pendant une demi seconde, ce qui la plupart du temps ne suffit pas comme par exemple pour HB9MM.
  • 2. Dans ce cas il suffira d'utiliser la combinaison suivante : [FUNC] puis [TONE-2], le 1750Hz est émis en continu jusqu'à ce que la touche [TONE-2] est relâchée.

Configuration IC-E92

(a venir)

Configuration IC-E91

(a venir)


Câble Data pour le IC-E2820 et le IC-E91

Du coté de la radio il faut utiliser une mini-jack 2,5mm stéréo(mJ) et une DB9 coté PC. Le pinning est le suivant :

(DB9):2 -> (mJ):Centre / (DB9):3 -> (mJ):Pointe / (DB9):5 -> (mJ):Connexion coté câble.

Attention sur le IC-E2820 la fiche doit impérativement être droite (non coudée) et le diamètre externe du capot pas trop grand. Au besoin le "rogner" un peu.

Lorsque le GPS est enclenché et que "G-D" est affiché sur l'écran LCD, une connexion a un terminal à 4800bps, 8bits, 1 stop bit flow control XON/XOFF (COMx 4800,n,8,1) permet d'afficher les trames NMEA sur le PC.

Pour pratiquer le mode "low speed data communications" il faut éteindre le GPS (menu "SET MODE") et mettre le terminal PC à 9600 bps (COMx 9600,n,8,1)


Configuration DPRS-Gate

Cédric HB3YNV a mis en service provisoirement une passerelle (Gateway) DPRS sur 144.850 Mhz. Celle-ci transmet les trames GPS-DPRS directement sur le réseau APRS. Les Passerelles (Gateway) DPRS -> APRS ne fonctionnent que dans ce sens, il n'est pas encore possible d'envoyer des trames APRS en direction du DPRS.

Activer le DPRS-GPS: (HB3YNV)

Afin que ça fonctionne correctement, l’utilisateur D-PRS qui a un IC-E2820 doit activer le mode GPS-A et configurer l’adresse Unproto : API282,DSTAR* dans le menu GPS-A SET MODE.

Pour configurer un DGate sur un IC-E2820 il faut désactiver le mode GPS-A sinon ça ne fonctionne pas,le mode GPS simple peut être en fonction, ça ne pose pas de problème.

Sur un IC-E91 il faut désactiver <GPS MODE> dans le menu <DV SET MODE> ( <DV SET MODE> <GPS MODE> > OFF )

Attention avec la vitesse du port COMM entre les terminaux D-STAR et l'interface D-PRS

IC-E2820  : 9600

IC-E91  : 34800

Liens utiles

Portail D-Star


Retour IAPC


Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils